Le savoureux lapsus de Philippe à l’Assemblée nationale

Le Premier ministre a suscité l’hilarité générale dans l’hémicycle. [Martin BUREAU / AFP]

Pour la première séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le Premier ministre aura réussi à marquer les esprits, avec un savoureux lapsus.

Damien Abad, député LR de l’Ain, interpellait Edouard Philippe sur le programme économique du gouvernement, lançant en fin d’intervention : «je ne voudrais pas que vous soyiez dès aujourd’hui le Premier ministre des décisions repoussées et demain, le Premier ministre des renoncements coupables».

Alors qu’il lui répondait, Edouard Philippe a commis un savoureux lapsus, se présentant le temps d’une seconde en tant que président et non Premier ministre. «Vous avez indiqué, Monsieur le député, que vous craigniez que je sois le prési…, le Premier ministre pardon», a-t-il ainsi déclaré, suscitant l’hilarité générale dans l’hémicycle.

«Tout va bien. Le Premier ministre…», s’est-il ensuite repris.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles