Pourquoi parle-t-on d'âge canonique ?

A 114 ans, Honorine Rondello est la doyenne des Français depuis septembre 2016. A 114 ans, Honorine Rondello est la doyenne des Français depuis septembre 2016.[© BORIS HORVAT / AFP]

Lorsqu’une personne est très âgée, on dit parfois qu’elle a atteint un âge canonique.

Une expression dont l’origine se trouve dans le domaine religieux. Elle fait en effet référence aux «canons» de l’Eglise (un terme signifiant «règles» en latin), qui encadrent la discipline religieuse.

Parmi ces règles, on trouve notamment l’âge à partir duquel les femmes sont autorisées à entrer au service d’un ecclésiastique.

Depuis le Moyen Age, le minimum est fixée à 40 ans – un âge avancé à l’époque car l’espérance de vie était de moins de 30 ans – afin de limiter la tentation charnelle pour les prêtres.

On disait ainsi des femmes mûres qu’elles avaient dépassé littéralement l’âge canonique. Puis, au fil du temps, le sens de cette expression a fini par s’élargir à toute la société et à concerner aussi les hommes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles