Macron annonce une loi pour lutter contre les «fake news»

Le texte de loi doit être présenté «prochainement». [LUDOVIC MARIN / AFP]

Lors de ses voeux à la presse ce mercredi 3 janvier, Emmanuel Macron a annoncé une loi pour lutter contre les «fake news» sur Internet, en période électorale. 

«Nous allons faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles», a-t-il ainsi indiqué.

Dévoilant les contours de ce texte de loi, qui doit être déposé «prochainement», le chef de l'Etat a dénoncé une «propagande articulée avec des milliers de comptes sur les réseaux sociaux», qui «en un instant répandent partout dans le monde, dans toutes les langues, des bobards inventés pour salir un responsable politique, une personnalité, une figure publique, un journaliste». 

Possibilité de saisir la justice

Ainsi, «les plateformes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l'identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus», a précisé Emmanuel Macron. «En cas de propagation d'une fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge à travers une nouvelle action en référé permettant le cas échéant de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné, voire de bloquer l'accès au site internet», a-t-il ajouté.

Outre les sites et réseaux sociaux, le président a annoncé que les pouvoirs du CSA «seront accrus pour lutter contre toute tentative de destabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles