Attaques terroristes dans l'Aude : l'application SAIP ne s'est pas déclenchée

Le SAIP est censée prévenir la population, dans un périmètre donné, en cas d'attaque terroriste, d'incident nucléaire, etc. [DAMIEN MEYER / AFP]

L'application d'alerte mobile SAIP (Système d'alerte et d'information des populations) a connu un nouveau dysfonctionnement lors des attaques terroristes survenues dans l'Aude, ce 23 mars.

Lancée par le gouvernement à l'occasion de l'Euro 2016 en France, le SAIP est censé prévenir la population, dans un périmètre donné, en cas d'attaque terroriste, d'incident nucléaire, etc.

Mais aucune alerte n'a été lancée alors que l'attaque terroriste, qui a fait vendredi 23 mars au moins 3 morts et 16 blessés à Carcassonne et Trèbes, a duré plus de trois heures. L'application indiquait «aucun incident», provoquant l'incompréhension de nombreux internautes.

En effet, il ne s'agit pas du premier dysfonctionnement du SAIP. Lors de l'attentat sur la promenade des Anglais à Nice, le 14 juillet 2016, le SAIP avait émis une alerte deux heures après l'événement. Aucune alerte n'avait également était donnée par le SAIP, lors de l'attaque contre des militaires devant le Louvre, en février 2017.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles