La femme qui avait menacé de mort un couple gay dans un supermarché a été condamnée

Elle devra également indemniser les deux victimes et les deux associations. [AFP ]

La jeune femme, qui avait insulté et menacé de mort un couple gay à la caisse d’un supermarché de Reuil-Malmaison (Hauts-de-Seine) en mars dernier, a été condamnée lundi 23 avril à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre.

Elle devra également indemniser les deux victimes et les deux associations qui s’étaient portées parties civiles, pour un total de 5.700 euros.

Début mars, une dispute à la caisse d’un supermarché avait vivement dégénéré. La jeune femme avait déversé un flot de haine à l’encontre du couple d’hommes, multipliant les insultes à caractère homophobe. Déchaînée, elle avait même proféré des menaces : «les mecs comme vous on les égorge». «Oui je suis homophobe et j’assume», avait-elle également crié dans le magasin.

«Si c’était un gros, j’aurais dit ‘gros tas’»

Lundi, lors de son procès, la prévenue âgée de 25 ans s’est pourtant défendue de toute homophobie. «Avec la fatigue et ma grossesse, je me suis énervée. Je ne les ai pas insultés car ils sont homosexuels. Si c’était un gros, j’aurais dit ‘gros tas’, une blonde ‘sale blondasse’ !», a-t-elle déclaré devant la cour, rapporte Le Parisien. «Avec une personne normale (sic), j’aurais réagi pareil», a-t-elle ajouté, suscitant la colère. 

A l’issue du verdict, l’une des victimes, citée par le quotidien, a fait part de son soulagement : «La justice nous a écoutés. La peine est importante et frapper au portefeuille, cela peut mettre un coup d’arrêt à ce type de propos».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles