Tristesse et recueillement aux obsèques de Maëlys

Les obsèques de la petite Maëlys ont eu lieu ce samedi 2 juin dans la commune de La Tour-du-Pin (Isère), à 14h30. 

L'autopsie du corps de la fillette étant terminée, le permis d'inhumer a été délivré par la justice le 14 mai dernier, permettant ainsi aux parents de Maëlys d'organiser les funérailles de leur enfant, plus de trois mois après la découverte de son corps.

La commune de La Tour-du-Pin, en Isère, a accueilli les obsèques de la petite fille à quelques dizaines de kilomètres de Pont-de-Beauvoisin, l'endroit où Maëlys avait été enlevée lors d'un mariage dans la nuit du 26 au 27 août 2017. Au total, 3.000 personnes étaient attendues dans cette ville où les commerçants ont rendu hommage à la victime en accrochant des ballons et en fermant les rideaux de leurs magasins.

L'avocat des parents de Maëlys, Maître Fabien Rajon, est également le maire de la commune de La Tour-du-Pin, où ont été organisées les obsèques.

Nordahl Lelandais reste vague

Mis en examen pour le meurtre de la petite fille, Nordahl Lelandais a avoué le 14 février l'avoir tuée «accidentellement» et avoir laissé le corps dans le massif de la Chartreuse.

Lors d'une audition mi-mars, l'ex-militaire de 35 ans avait expliqué avoir violemment frappé l'enfant au visage, alors qu'elle paniquait après l'avoir suivi dans sa voiture pour voir ses chiens.

Ce qui pourrait expliquer la «fracture en deux parties» de la mâchoire de l'enfant «vraisemblablement ante-mortem» constatée lors de la découverte du corps, a souligné la même source.

Par ailleurs, Nordahl Lelandais est mis en examen depuis le 20 décembre pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, en Savoie, en avril. Là encore, il invoque la thèse accidentelle.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles