Paris : une structure éphémère pour remplacer le Grand Palais pendant les travaux

La structure devrait être construite à partir du 1er septembre 2020. [© DR / RMN-GP]

Une construction éphémère va remplacer la plus grande nef d’Europe, dans un peu plus de deux ans.

Alors que le Grand Palais se lancera en 2020 dans d’importants travaux de ­rénovation, les élus parisiens ont voté ce lundi 2 juillet la construction d’une structure de 13.500 m2 au bout du Champs-de-Mars, sur le plateau Joffre (7e), pour s’y substituer.

A partir du 1er janvier 2021, après quatre mois d’installation, ce bâtiment abritera «les activités culturelles et événementielles» du ­célèbre musée parisien, telles que la Fiac, les défilés Chanel, le saut Hermès ou encore Paris Photo, et ce, «pendant toute la ­période de fermeture».

En 2024, elle devrait ensuite héberger le comité d’organisation des jeux olympiques (COJO), avant d’accueillir certaines activités propres aux JO, à l'instar des épreuves d’escrime et de taekwondo.

Une redevance de 2,5 millions d’euros sera, en outre, reversée à la munici­palité parisienne, au regard du «chiffre d'affaires qui sera réalisé sur le site». Une part variable sera modulée en fonction de la nature des activités projetées, et un montant minimum annuel garanti de 420.000 euros.

Quant au mur de la Paix, situé au milieu du ­projet de construction, la mairie prévoit de le ­démonter en vue de le réinstaller plus tard, mais aucun accord n’a encore été trouvé avec Marek Halter, à l’initiative de l’œuvre en 2000, avec sa femme.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles