De Chateaubriand à Philippe Besson, la longue tradition des écrivains diplomates

L'écrivain Philippe Besson nommé Consul général de France à Los Angeles [Joel Saget / AFP]

Philippe Besson va être nommé consul général de France à Los Angeles. Avant lui, de nombreux écrivains ont occupé des fonctions diplomatiques. Retour sur une tradition française de nommer des hommes de lettres à des postes de représentation internationale.

CHATEAUBRIAND (1768-1848)

Connu pour être le premier Romantique Français, l'auteur des Mémoires d'outre-tombe (posthumes 1849-1850) s'est aussi distingué au sein de la diplomatie française durant la Restauration (1814-1830). Royaliste convaincu, François-René Chateaubriand dit Chateaubriand est nommé ambassadeur de France en Suède en 1814 par le roi Louis XVIII. Sous le même règne, l'écrivain est ensuite nommé à Berlin (1820) puis à Londres (1822), quelques mois avant de devenir ministre des affaires étrangères, le 17 mai de la même année. Charles X le nomme ambassadeur à Rome en 1828. Poste qu'il occupe jusqu'en 1829, avant de se consacrer définitivement, à l'âge de 51 ans, à l'écriture. 

PAUL CLAUDEL (1868-1955)

À la fois essayiste, poête et dramaturge prolifique, l'auteur du Partage de Midi et de Souliers de Satin à d'abord embrassé la diplomatie. Il prend ses premières fonctions en 1893 aux États-Unis, à New-York puis Boston, où il est nommé Vice-Consul. Il devient Consul pour la première fois à Shangaï en 1895, poste qu'il occupera par la suite à de nombreuse reprises à Prague (1909), Francfort (1911) et Hambourg (1913). Il poursuit sa carrière au sein de diplomate en tant qu'Ambassadeur de France à Tokyo (1922), Washington (1928) et Bruxelles (1933), où il mettra un terme sa carrière en 1936.

ROMAIN GARY (1914-1980)

Homme aux multiples vies, Romain Gary est notamment connu pour être le seul romancier à avoir obtenu deux fois le prestigieux prix Goncourt, en publiant sous le pseudonyme d'Émile Ajar.  L'auteur de La Promesse de l'aube fut aviateur, militaire et résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale avant d'entamer une carrière diplomatique au service de la France. Il est d'abord missionné en Bulgarie, en Suisse et à New-York avant d'être nommé Consul général de France à Los Angeles en de 1956 à 1960. Ce même poste que s'apprête à prendre Philippe Besson. 

JEAN-FRANÇOIS PAROT (1946-2018)

Connu pour sa série policière, adaptée sur France 2 entre 2008 et 2018 et en BD, Nicolas le Floch, Jean-François Parot  n'aurait sans doute pas écrit, s'il n'avait été diplomate. Après un échec à l'agrégation, il rejoint « par hasard » le corps diplomatique. Il occupe des postes en ambassade avant de se voir nommer Consul de France à Saïgon et à Athènes (1982-1986) puis conseiller d'ambassade à Ouagadougou et Sofia. C'est là, en Bulgarie, qu'il démarre l'écriture de Nicolas le Floch, qui le révellera. Il devient par la suite Ambassadeur de France en République de Guinée-Bissau jusqu'en 2010.

JEAN-CHRISTOPHE RUFIN 

Après une première carrière de neurologue, l'auteur de Rouge Brésil est ensuite diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris en 1980. Avec cette double casquette il se lance dans l'humanitaire. Au côté de Bernard Kouchner, il fait partie des pionniers de Médecin Sans Frontières et consacre 20 ans de sa vie à des ONG. C'est de cette expérience qu'il tire en majorité son inspiration romanesque dans des récits empreints d'aventure, de voyage et d'histoire. En août 2007, il est proposé au poste d'Ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie par Bernard Kouchner, fonction qu'il a occupé jusqu'en 2010. 

PHILIPPE BESSON

Romancier, scénariste, chroniqueur et animateur de télévision, Philippe Besson est remarqué pour Arrête tes mensonges, publié en 2017. Ce roman autobiographique relatant des premiers émois amoureux de l'auteur a été salué par la critique et a rencontré un succès public. Durant la dernière présidentielle, il suit le candidat Emmanuel Macron dans son ascension vers l'Élysée. Il en tire un livre intitulé Un Personnage de roman, récit intime au coeur de la campagne de celui qui est devenu le Président République. 

Vous aimerez aussi

Vers un duel entre La République En Marche et le Rassemblement National
scrutin Européennes : tour d'horizon des enjeux nationaux
La participation à ce scrutin serait de 44% des inscrits sur les listes électorales.
Politique Élections européennes : les intentions de vote au jour le jour
A quelques jours du scrutin, le RN fait la course en tête.
Politique Élections européennes, en direct : le RN à 25%, devant LREM

Ailleurs sur le web

Derniers articles