Paris : une enquête ouverte sur une affaire de viol en maternelle

Une fillette avait été victime d'un viol à la mi-septembre, dans la cour d'une école maternelle[PATRICK KOVARIK / AFP]

La brigade des mineurs de Paris a été saisie d'une affaire de viol en réunion hors du commun : ce sont des enfants de 4 ans, scolarisés en moyenne section de maternelle, qui sont impliqués.

D'après les informations du Parisien, une main courante a été déposée au commissariat du 13e arrondissement, indiquant qu'une fillette avait été victime d'un viol à la mi-septembre, dans la cour d'une école maternelle du même arrondissement. 

Elle aurait été isolée par trois camarades sous une structure de jeu. Ces derniers l'auraient alors déshabillée, avant de pratiquer une «pénétration digitale». Pire, ces mêmes faits auraient eu lieu à deux reprises au cours de l'année précédentes. La fillette aurait alors été victime de deux autres camarades. 

L'affaire a suscité un profond émoi chez les parents d'élèves. «Une réunion aura lieu très prochainement, sous l'égide de la mairie du 13e, au sein de l'école», a affirmé le maire de l'arrondissement, Jérôme Coumet (PS), au Parisien. «Un pédopsychiatre sera présent, afin de mettre les mots de professionnels sur ce qui s'est produit», a-t-il ajouté. 

Le terme «viol» reste la qualification retenue pour l'instant, malgré l'âge des enfants. «Les parquets, dans la pratique, n'engagent bien évidemment pas de poursuites contre des enfants», a expliqué un policier spécialisé au Parisien. En effet, en France, les enfants de moins de 10 ans ne peuvent se voir infliger une sanction pénale. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles