Un policier agressé alors qu’il disputait un match de foot

Un policier de la Bac de Saint-Étienne a été violemment agressé ce week-end alors qu’il disputait un match de football avec son équipe amateur. Il souffre de multiples fractures.

Touché au nez et à l’arcade sourcilière, il va également devoir se faire opérer pour l'enfoncement d'un de ses orbites. Un déchainement de violences qui lui a valu 21 jours d’interruption de travail.

Selon des sources policières, l’homme s’est fait agresser par les joueurs de l’équipe adverse. «Ils l’ont reconnu et l’ont bien identifié comme étant un policier de la Bac», dénonce le syndicat Alliance police nationale. «Trois personnes sont recherchées et en cours d’identification». La version est différente du côté de la Direction départementale de la sécurité publique, selon laquelle «sa qualité de policier n’était pas en cause».

Cette agression est intervenue alors qu’un autre policier de la Brigade anti-criminalité avait déjà été attaqué jeudi dernier, devant son domicile, à Hyères (Var). Deux personnes avaient tenté de cambrioler sa voiture, avant de revenir plus nombreux pour s’en prendre directement à lui. Deux adolescents de 16 et 17 ans ont été mis en examen pour violences aggravées sur policier, avec arme et en réunion.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles