Enlevée dans le Doubs le soir, elle est retrouvée en Isère le lendemain avec des blessures par balles

Deux hommes l'auraient embarquée de force dans le coffre de leur voiture afin de l'emmener à plus de 300 kilomètres. Deux hommes l'auraient embarquée de force dans le coffre de leur voiture afin de l'emmener à plus de 300 kilomètres. [[AFP - Image d'illustration] ]

Une jeune femme a été enlevée dans le logement de ses parents à Bethoncourt, près de Montbéliard, dans le Doubs, pendant la soirée du 27 décembre. Si elle a été retrouvée le lendemain, c'est à 300 km du lieu de l'enlèvement présumé, en Isère, que la victime a été repérée.

Après cette nuit de séquestration, cette dernière présentait, par ailleurs, des blessures par balles aux jambes, précise France Bleu Belfort-Montbéliard qui a rapporté l'information vendredi soir.

Jeudi, autour de 21h, alors qu'elle se trouvait au domicile de ses parents, deux hommes l'auraient embarquée de force dans le coffre de leur voiture afin de l'emmener à Satolas-et-Bons, en Isère, à plus de 300 kilomètres. Toutefois, selon le média local, les parents n'auraient pas constaté que leur fille avait été victime d'un enlèvement

Lorsqu'elle a été retrouvée, vendredi matin, elle présentait des blessures aux mollets causées par des plombs d'armes à feu. Transportée à l'hôpital, ses jours ne sont toutefois pas en danger.

Une enquête confiée à la section de recherche de Besançon a été ouverte. Le motif d'un différend entre les agresseurs et le mari de la victime, en déplacement au Maroc au moment des faits, est une des pistes envisagées par les enquêteurs. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles