Paris : quel visage pour la future promenade urbaine entre Barbès et Stalingrad ?

Les associations et entreprises n'ont plus qu'un mois pour tenter de faire partie du projet de promenade urbaine. Les associations et entreprises n'ont plus qu'un mois pour tenter de faire partie du projet de promenade urbaine.[© Capture d'écran / Twitter]

C'est un vieux projet qui s'apprête à prendre forme. Il ne reste d'ailleurs plus qu'un mois aux intéressés pour déposer leur projet  d'enclave commerciale, et d'espaces d'agriculture urbaine et espérer être intégrés à la future promenade urbaine de Barbès-Chapelle-Stalingrad, dont les travaux vont commencer.

A l'étude depuis des mois, pour ne pas dire des années, la future promenade entre Barbès et Stalingrad doit devenir réalité en 2019. Longue de plus d'un kilomètre sur le boulevard de la Chapelle, cette esplanade située sous le viaduc de la ligne 2 du métro a l'ambition de devenir un espace dédié aux piétons et aux cyclistes, dans un espace de verdure retrouvée.

Des pistes cyclables plus importantes, protégées des voitures et de la circulation devraient en effet être installées, tout comme un carré de verdure de 665 mètres carré, au niveau du pont franchissant les rails de la gare de l'Est (10e). Agriculteurs, jardiniers, paysagistes, entrepreneurs, startupeurs, ont jusqu’au 31 janvier pour candidater. Le projet lauréat sera annoncé au printemps 2019 en vue d’une installation au mois de juin de cette même année.

En parallèle, un autre appel à projets (ouvert jusqu'au 3 février) à été lancé concernant la création de quatre «kiosques commerciaux», qui seront loués aux lauréats pour une période de trois ans. Il s'agira de proposer aux Parisiens et aux promeneurs une offre commerciale cohérente, en adéquation avec le projet de la municipalité de rendre cet espace aux piétons et aux familles, comme le rappelle Anne Hidalgo.

La maire socialiste de Paris a en effet souligné ce jeudi 3 janvier qu'il «restait un mois pour participer à l'appel à projets pour l'ouverture de ces kiosques commerciaux le long de la future promenade entre Barbès et Stalingrad», et que ces derniers devraient «accueillir des activités de consommation responsable ou de réparation de vélos».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles