Affaire Alexia Daval : l’avocat de Jonathann Daval jugé en correctionnelle le 25 mars

Passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende, la violation du secret professionnel est considéré comme un délit aux yeux de la justice.[SEBASTIEN BOZON / AFP]

Mis en cause pour «violation du secret professionnel», Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, sera jugé fin mars à Lons-Le-Saunier, à la demande du parquet de Besançon, d'après les informations de France 3 Régions.

A la demande du procureur de Besançon Etienne Manteaux, une enquête préliminaire avait été ouverte en janvier 2018 contre l'avocat, qui avait échangé avec la mère de Jonathann Daval le 7 décembre dernier dans la cour du palais de justice, alors qu'une confrontation entre l'accusé et sa belle-famille était en cours. 

Un comportement inadmissible pour le procureur, qui avait expliqué dans les colonnes de l'Est Républicain : «Même s'ils ne sont pas capitaux, ce sont des élements couverts par le secret de l'instruction». 

«Je lui ai fait part de l'état émotionnel de son fils à qui on venait de montrer une photo d'Alexia et du chat Happy. Je ne vois pas ce qui m'interdisait de parler à Martine Henry», s'était-il justifié auprès d'un journaliste de France 3 Régions. 

Passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende, la violation du secret professionnel est considéré comme un délit aux yeux de la justice. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles