Nouveau feu vert de l'Assemblée à la privatisation d'Aéroports de Paris

L'Assemblée a donné un nouveau feu vert à la privatisation d'Aéroports de Paris, voulue par le gouvernement mais vivement contestée par les oppositions. L'Assemblée a donné un nouveau feu vert à la privatisation d'Aéroports de Paris, voulue par le gouvernement mais vivement contestée par les oppositions. [Philippe LOPEZ / AFP]

L'Assemblée nationale a donné jeudi un nouveau feu vert à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), voulue par le gouvernement mais vivement contestée par les oppositions.

Les députés ont adopté par 42 voix contre 17 en nouvelle lecture l'article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l'obligation pour l'État de détenir la majorité du capital d'ADP (actuellement 50,63%, pour un montant évalué à 9,5 milliards d'euros).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles