Explosion à Lyon : les réactions

Un colis piégé, contenant des vis et des boulons, a explosé devant une boulangerie à l'angle des rues Victor Hugo et Sala.[PHILIPPE DESMAZES / AFP]

A deux jours des elections européennes, une explosion a eu lieu, en fin d'après-midi vendredi 24 mai, à l'angle de la rue Victor Hugo et de la rue Sala, non loin de la place Bellecour de Lyon. Treize blessés légers ont été pris en charge. Un homme est activement recherché.

Plusieurs figures politiques ont réagi, suite à l'événement.

La présidente du Rassemblement nationale, Marine Le Pen, a apporté son «soutien aux blessés», précisant que «toute la lumière devra être faite sur les circonstance de cet attentat terroriste».

Le président des Patriotes, Florian Philippot, a tweeté peu de temps après l'explosion : «notre pays une nouvelle fois attaqué, on pense fort aux victimes.»

Nicolas Dupont-Aignan, tête-de-liste de Debout la France, a réagi dans la foulée. «Une nouvelle attaque ignoble sur notre sol qui rappelle la menace qui pèse sur le quotidien des Français et notre modèle démocratique».

La tête-de-liste aux élections européennes, Nathalie Loiseau (LREM) a également apporté son soutien aux victimes. «Un colis piégé a explosé tout à l'heure à Lyon, faisant plusieurs blessés. Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches.»

Le candidat et tête-de-liste Place Publique/PS, Raphaël Glucksmann a réagit : «Solidarité totale avec les blessés et leurs proches. Toute attaque de ce types nous trouvera unis et soudés.»

La candidate La France insoumise aux européennes, Manon Aubry, a également apporté son soutien aux victimes et à leurs proches.

Un peu après, l'ancien ministre et tête-de-liste aux Européennes, Benoît Hamon a exprimé «sa solidarité» envers les victimes.

Quant au candidat PCF, Ian Brossat, a remercié « les agents du service public et aux secouristes qui mettent tout en oeuvre pour prendre en charge les blessés.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles