Des pièces de monnaie spéciales pour les 75 ans du D-Day

La collection comporte notamment une pièce en or, d'une valeur faciale de 200 €. La collection comporte notamment une pièce en or, d'une valeur faciale de 200 €. [Monnaie de Paris]

La monnaie de Paris participe au Débarquement à sa façon, en frappant une série de pièces commémoratives.

Trois modèles en or et en argent font les yeux doux aux amateurs et viennent enrichir la collection «Grandes dates de l'Histoire de l'Humanité».

DE NOMBREUX DÉTAILS

La face de chacune d'elles représente les différents types d’opérations militaires ayant eu lieu le 6 juin 1944 en Normandie : navales, aéroportées, terrestres et véhiculées, qui ont nécessité l'intervention de près de 150.000 hommes. 

capture_decran_2019-06-05_a_15.56.48_5cf7ca475417b.png

La mention D-Day est écrite avec les drapeaux américain, britannique, français libre et canadien. Le revers met quant à lui en avant l’ensemble des pays alliés ayant officiellement participé à l'offensive, avec de nombreux détails. 

Trois modèles, plus deux en édition «fairmined»

Trois modèles seront proposés : une pièce en argent 900‰ d'une valeur faciale de 10 €, frappée à 5.000 exemplaires et vendue 55 €. S'y ajoutera une pièce en or 999 ‰ d'une valeur faciale de 50 €, frappée à 500 exemplaires et vendue 505 €. Enfin une monnaie 200 € en or 999 ‰, frappée à 250 exemplaires, sera proposée pour 2.200 €.

dday_5cf8250f14265.jpg

A noter : une collection «fairmined», c'est-à-dire certifiée provenant de mines éthiques, sera aussi proposée. Une pièce en or de 50 €, frappée à 750 exemplaires sera vendue 750 €, et une pièce en or de 200 €, frappée à 75 exemplaires, atteindra les 3.000 €.

Ce n'est pas la première fois que le D-Day est célébré de cette manière. En 2014, déjà, des pièces de 2 euros avaient été mises en circulation, pour le 70e anniversaire. Mais elles avaient été frappées en grande quantité : 3 millions d'exemplaires. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles