Baccalauréat 2019 : la SNCF met en place le dispositif «Trains Exams»

Une initiative qui devrait éviter un stress supplémentaire aux candidats [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Dès le premier jour du baccalauréat, la SNCF a une nouvelle fois décidé d'accompagner les bacheliers en Île-de-France et dans toutes les régions française, en les accommodant sur leurs trajets, grâce à un dispositif baptisé «Trains Exams».

En cas de problème sur les réseaux ferroviaires, des équipes seront spécialement mobilisées pour accompagner les élèves sur leurs lieux d'examen par un moyen substitut. Des annonces seront également effectuées en temps réel. L'objectif ? Eviter aux candidats le stress des retards de trains le jour de leurs épreuves. 

Dans un communiqué, la SNCF a expliqué qu'un coordinateur présent pendant toute la durée des épreuves «déclenchera les prises en charge adaptées à chaque situation en cas d'aléas et se mettra en relation avec le rectorat concerné». 

Tous les TER qui circuleront entre 6h et 8h et entre 12h et 14h les 17 et 24 juin seront considérés comme des «Trains Exams» et seront concernés par le dispositif. 

Ile-de-France

De même, une attention particulière est donnée aux trains desservant les centres d'examens par la SNCF Transilien. Les équipes sont mobilisées au minimum 1h30 avant le début de chaque épreuve.

Aux candidats, et abonnés Imagine R, un email de sensibilisation a été envoyé. De même, un important dispositif d'affichage en gare a été déployé. Les agents SNF, identifiable avec leur gilets rouges et badges SNCF Exam, aideront les candidats.

Et en cas de retard ou de perturbations, la SNCF informera le rectorat des conséquences éventuelles. Permettant ainsi à ce dernier d'aviser et d'accepter les candidats en cas de léger retard.

C'est la cinquième année consécutive que cette initiative, mise en place en coopération avec le ministère de l'Education Nationale et les rectorats, est proposée. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles