La Défense : la première pierre de la future tour Hekla a été posée

La tour Hekla s’inscrit «dans le réaménagement du nouveau quartier de la Rose de Cherbourg». La tour Hekla s’inscrit «dans le réaménagement du nouveau quartier de la Rose de Cherbourg».[© Publicis Hine Hekla]

La pose «symbolique» de la première pierre de la tour Hekla – qui s'élèvera bientôt à 220 mètres de haut au-dessus de La Défense (92) – a été posée ce lundi 17 juin, en présence de son architecte Jean Nouvel.

L'occasion de lancer officiellement le début des travaux qui devront – durant ces quatre prochaines années – permettre de construire cette toute nouvelle tour. Prévue pour 2022, cet ouvrage de 48 étages abritera 76.000 mètres carrés de surfaces de bureaux et pourra accueillir jusqu’à 5.800 collaborateurs.

hekla_oct2016_creditajn_5d067c0a18f67.jpg

Située à 300 mètres de la Gare de la Défense (ligne 1 et RER A), la tour Hekla s’inscrit – selon ses concepteurs –«dans le réaménagement du nouveau quartier de la Rose de Cherbourg en lieu de vie urbain». A ce sujet, l’ancien échangeur situé à l'ouest de l'esplanade sera requalifié pour devenir une «promenade plantée et végétalisée», permettant de nouvelles liaisons vers la ville de Puteaux (92).

«La tour Hekla s’intègre parfaitement dans le Paris La Défense du XXIe siècle avec son architecture contextuelle. La philosophie de ce projet est également d’offrir le plaisir de travailler ensemble dans des espaces innovants», a ainsi fait savoir le célèbre architecte français Jean Nouvel, présent pour l'occasion.

capture_decran_2019-06-13_a_17.55.25_5d067ae56fb98.png

En parallèle, un autre projet immobilier – appelé «The Link» – fait son petit bonhomme de chemin à La Défense. Au coeur de ce projet imaginé par l’architecte Philippe Chiambaretta, une tour de bureaux assortie de deux ailes de 244 mètres et 174 mètres de hauteur, reliées par trente-cinq plateformes appelées «links», devrait également voir le jour.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles