Bac 2019 : les candidats ES et L déconcertés par le prénom masculin Camille

Déconcertés, ces lycéens ont exprimé leur désarroi sur les réseaux sociaux. [FREDERICK FLORIN / AFP]

Après la polémique autour du prénom de la poétesse Andrée Chédid, mère de Louis et grand-mère de Mathieu Chédid, un certain nombre de lycéens des séries L et ES ont cette fois encore eu de la peine avec un prénom mixte dans leur copie de sciences. Il s'agit du prénom Camille, qui peut être à la fois féminin et masculin.

Dans cette épreuve anticipée dédiée à la représentation visuelle, Camille observe les feuilles des arbres avec son ami, Claude. Mais s'agit-il d'un homme ou d'une femme.

Si un indice - des testicules - laisse croire qu'il s'agit d'un garçon, nombreux ont cru qu'il s'agissait d'une fille et ont dénoncé l'acharnement contre eux. Certains supposent même que la commission d'élaboration et de choix de sujets du bac d'avoir volontairement joué avec l'ambiguïté de prénoms mixtes.

Déconcertés, ces lycéens ont exprimé leur désarroi sur les réseaux sociaux. Comme le prouvent ces messages.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles