Loiret : un homme soupçonné d'avoir égorgé sa compagne avant d'incendier leur appartement

Selon le collectif «Féminicides par compagnon ou ex», 90 féminicides ont été recensés depuis janvier 2019.

Un homme de 22 ans est suspecté d'avoir égorgé sa femme avant de maquiller son meurtre en incendiant leur appartement, situé à Malesherbes dans le Loiret.

Interpellé, il devrait être présenté à un juge d'instruction, ce vendredi 16 août, à Orléans. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet pour «meurtre sur conjoint et destruction volontaire par incendie.»

Les faits se sont produits dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 août, l'homme était sorti indemne, avec son bébé de 3 mois, de l'incendie.

Âgée de 22 ans, son épouse a été découverte sans vie, sur son lit. Selon les éléments de l'autopsie, pratiquée jeudi à Tours, la jeune femme est «morte d'une hémorragie massive et a été égorgée», a précisé l'adjoint du procureur de la République d'Orléans.

Le mari demeure le principal suspect car «aucun autre élément ne permet de découvrir l'intervention d'un tiers», a ajouté le magistrat.

Lors de sa garde à vue, le présumé innocent est resté silencieux, se contentant de nier les faits. L'arme du crime n'a toujours pas été retrouvée. L'enfant a quant à lui été placé par les services sociaux.

Selon le collectif «Féminicides par compagnon ou ex», 90 féminicides ont été recensés depuis janvier 2019.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles