5 conseils pour vendre rapidement son bien immobilier

[©ERIC PIERMONT / AFP ]

La vente d'un bien immobilier demande un peu d’anticipation afin d’éviter de perdre de précieuses semaines. Quelques recommandations sont à suivre pour faciliter la transaction et mettre toutes les chances de son côté.

Préparer son dossier

Un certain nombre de pièces doivent être rassemblées. Certaines serviront au notaire (qui vous listera les pièces nécessaires) et d’autres devront être mise à disposition de l’acquéreur potientiel. Le premier des documents à avoir sous la main est bien évidemment le titre de propriété. Il atteste que vous êtes propriétaire de votre logement. Ensuite il faut lister un certain nombre de données (et tenir à disposition des justificatifs) : taxe foncière, taxe d’habitation, plan du logement, montant des charges. Il faudra également fournir les procès verbaux des trois dernières AG de copropriété.

Fixer le juste prix

Inutile de mettre en vente son bien à un prix démesuré pour « tenter le coup ». Les acheteurs sont suffisamment renseignés sur les prix du marché pour renoncer à une offre hors de prix. Pour avoir une idée de la valeur de son bien, on consultera des articles de presse qui relaient les prix du marché selon la localisation d'après des estimations d'agences ou de notaires. Par ailleurs, l’administration fiscale a mis en place un outil relativement méconnu qui permet, en quelques clics et sans inscription, d’avoir accès aux dernières ventes qui ont eu lieu dans un immeuble.

Dépersonnaliser le logement

Quand un acquéreur potentiel visite un logement, il doit pouvoir se projeter aisément. On recommande donc d’enlever tout ce qui personnalise un habitat : photos de famille, vêtements qui traînent, déco envahissante. Désencombrer permet de révéler l’espace et de bien mettre en avant les volumes. Cela laisse la possibilité d’envisager le lieu comme un futur chez soi.

Commander ses diagnostics suffisamment tôt

Pour pouvoir vendre son bien, la loi impose d’effectuer une dizaine de diagnostics (performance énergétique, loi Carrez, amiante, plomb, termites…). Heureusement, un seul prestataire peut tous les effectuer en une fois. D’une enseigne à l’autre, les prix peuvent varier. On prendra soin de faire marcher la concurrence.

Bien rédiger son annonce

L’annonce est le premier contact avec l’acheteur potentiel. Il faut donc soigner sa rédaction. Le texte doit être précis : il doit répondre à toutes questions qu’un particulier peut se poser. Il faut indiquer la surface, le nombre de pièces, l’étage, et les points forts (balcon, cave, parking, proximité des transports, vue dégagée…) Pour la photo, un smartphone peut faire l’affaire mais un appareil grand angle donnera de meilleurs résultats. Il faudra la prendre un jour de temps dégagé pour bénéficier d’une luminosité optimale. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles