Paris : un «chien» sur un barbecue pour interpeller les touristes

Ce stand hors du commun a fait réagir les touristes. [Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP]

Un «chien» grillé au barbecue accompagné de brochettes de légumes. C'est le menu qu'a choisi la Peta pour inciter les touristes à devenir vegan.

«Chien ou cochon, quelle différence ?», aucune pour les militants de la Peta. L'ONG de protection animale s'est installée tout près de la Tour Eiffel, ce vendredi matin, pour essayer de transmettre ce message aux passants. Une mise en scène choc, avec un chien factice, que l'organisation avait déjà réalisé en janvier dernier dans les rues de Sydney, en Australie.

Et ce stand hors du commun n'a pas manqué de faire réagir les touristes. «C'est choquant car j'associe le cochon à la nourriture et le chien à un animal de compagnie», réagit Yves. Pour autant, ce Norvégien en week-end à Paris ne prévoit pas d'arrêter de manger de la viande. Dave non plus n'a pas prévu d'adopter un mode de vie vegan : «Je mange de la viande, ce n'est pas un problème», dit-il. «Pas de chiens bien sûr ! Tous les animaux sont différents.»

Chiens et vaches égaux face à la souffrance

Marie-Morgane Jeanneau, porte-parole de Peta France, n'est pas du même avis : «Lorsqu'il s'agit de ressentir la souffrance ou la peur, un chien n'est pas différent d'une vache, d'un cochon ou d'un agneau», explique-t-elle à l’AFP. 

Le chien factice a été réalisé aux États-Unis par un spécialiste des effets spéciaux pour le cinéma. [Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP]Le chien factice a été réalisé aux États-Unis par un spécialiste des effets spéciaux pour le cinéma. [Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP]

À la veille de la Journée mondiale pour la fin du spécisme, certains amoureux de la viande reflechissent tout de même à franchir le pas. Pika, la jeune chienne de Aida Taoujni marque un arrêt sur la pelouse, devant le barbecue. «Je suis horrifiée», lance sa maîtresse. «Ca me dégoûte !», ajoute cette amoureuse des animaux. «Je ne suis pas encore prête à arrêter de manger de la viande mais je commence à me poser la question !»

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles