Attentat de Strasbourg : qui sont les deux «héros» décorés de la Légion d’honneur par Emmanuel Macron ce mardi ?

Le 11 décembre dernier, Chérif Chekatt avait pénétré dans le centre de Strasbourg, armé d'un pistolet et d'un couteau, tué cinq hommes au hasard et blessé une dizaine de personnes. Le 11 décembre dernier, Chérif Chekatt avait pénétré dans le centre de Strasbourg, armé d'un pistolet et d'un couteau, tué cinq hommes au hasard et blessé une dizaine de personnes.[SEBASTIEN BOZON / AFP]

Deux «héros» décorés. Emmanuel Macron remettra la Légion d'honneur, ce mardi 1er octobre, à un musicien et un gardien de la paix, intervenus pendant l'attentat du marché de Noël de Strasbourg en décembre dernier.

Ces deux personnes figuraient dans la promotion du 14-Juillet de la Légion d'honneur, aux côtés notamment du spationaute Thomas Pesquet, du musicien Jean-Michel Jarre, de l'acteur Jean-Paul Belmondo et d'anciens résistants. Nommées chevaliers, elles sont distinguées pour «services exceptionnels nettement caractérisés».

Mais elles n'avaient toujours pas reçu la précieuse distinction. Ce sera chose faite mardi aux alentours de 18h, Emmanuel Macron profitant de son déplacement à Strasbourg, dans le cadre du 70e anniversaire du Conseil de l'Europe - une organisation regroupant 47 Etats, dont l'objectif principal est de défendre les droits de l'Homme sur le Vieux Continent -, pour les décorer, lors d'une cérémonie à la préfecture de la capitale alsacienne.

Victime de onze coups de couteau

Le citoyen qui recevra les honneurs, Damian Myna, un musicien de 28 ans, avait tenté le 11 décembre dernier de neutraliser le terroriste, Chérif Chekatt, en le plaquant au sol, après que celui-ci avait tiré sur l'un de ses amis. Il avait réussi à lui faire lâcher son pistolet, mais pas son couteau. L'agresseur l'avait alors poignardé à onze reprises, la plupart dans le dos, avant de poursuivre son équipée meurtrière (cinq morts et une dizaine de blessés au total). «Mon sac à dos a protégé ma colonne vertébrale. Seul le dernier coup toucha ma moelle épinière, me paralysant ainsi la jambe gauche», avait-il raconté sur Facebook après les événements. Après quatre mois à l'hôpital, il est rentré chez lui début mai.

C'est Alain Fontanel, premier adjoint LREM au maire de Strasbourg, qui a proposé en début d'année son nom à Emmanuel Macron pour la Légion d'honneur. «Le 11 décembre dernier, face à l'horreur, Damian Myna a fait le choix de se lever et de resister. [...] Il a choisi de se battre à mains nues avec le terroriste, au péril de sa vie, pour protéger ses proches et défendre notre ville», a salué l'élu sur Facebook.

Quant à l'autre homme distingué ce mardi, il s'agit d'un gardien de la paix faisant partie de la patrouille de police qui a abattu Chérif Chekatt le 13 décembre dans le sud de Strasbourg, après deux jours de traque, a précisé Alain Fontanel.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles