La moitié des Etats-Unis touchée par l'épidémie de «cerfs-zombies»

L'Amérique n'est pas le seul pays touché, d'autres cas ayant également été signalés au Canada, dans les trois pays scandinaves mais aussi en Corée du Sud. [AFP]

L'inquiétude grandit parmi les services de santé animale américains. Au moins 25 Etats sont désormais touchés par la maladie débilitante chronique («chronic wasting disease», en anglais) qui «transforme» en zombies les cerfs, mais aussi les rennes, les élans, et les wapitis.

La maladie, due au prion, une protéine mutée qui entraîne une détérioration du cerveau, peut susciter chez les animaux affectés une série de symptômes rappelant des attitudes ou caractéristiques propres à certains morts-vivants : trébuchements, difficultés à courir, apathie, perte de poids, sécrétion de salive excessive...

Une majorité de foyers ont été détectés dans le Wyoming, le Colorado, le Kansas, le Nebraska, l'Iowa et le Dakota du Sud. Pour l'heure, aucun vaccin n'a été trouvé pour endiguer l'épidémie et les autorités américaines sont sur le qui-vive. Au total, 40 Etats, imités par 7 provinces canadiennes, ont interdit l'importation de carcasses d'animaux chassés en dehors de leur territoire.

L'Amérique n'est pas le seul pays touché, d'autres cas ayant également été signalés au Canada, dans les trois pays scandinaves mais aussi en Corée du Sud. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles