Un pompier victime d'une agression pendant une intervention à Brest

Le pompier s'est vu délivrer une ITT d'un journée à la suite de ces blessures.[LOIC VENANCE / AFP]

Il venait porter secours à une femme lorsqu'il a été pris à partie par un jeune individu. Un pompier a été victime d'une agression physique dans le centre-ville de Brest (Finistère), dans la soirée du 25 octobre. Un acte fermement condamné par la préfecture.

Son agresseur l'a blessé notament à l'arcade sourcillière et au nez avant de prendre la fuite, a rapporté Ouest France. 

Dès leur arrivée sur place, les soldats du feu, plusieurs à s'être déplacés ce soir-là pour secourir une femme victime d'une mauvaise chute dans un restaurant Mac Donald's, ont été confrontés à un groupe de jeunes hostiles. Ces derniers auraient bloqué leur véhicule de façon à les empêcher d'intervenir. 

Un «poing américain» et plusieurs coups assénés

Un comportement qui aurait poussé l'un des pompiers à sortir du camion pour confronter les jeunes gens. Mais un des individus lui a alors asséné plusieurs coups, au visage et dans le dos, d'après Ouest France. Le pompier s'est vu délivrer une ITT d'un journée à la suite de ces blessures. 

Spelon les informations du quotidien, l'agresseur aurait fait usage d'une arme de type «poing américain». Par ailleurs, l'auteur des faits de violences à l'encontre du secouriste serait âgé d'une quinzaine d'années.

«Un acte de violence» que la préfecture condamne «fermement»

Dans un communiqué, la préfecture du Finistère a déclaré qu'elle «condamne fermement cet acte de violence inacceptable à l’encontre des services de secours». 

Les pompiers ont mené plusieurs mouvements de grève ces derniers mois pour dénoncer le manque de moyens mais aussi la hausse des violences. En 2016 et 2017, le nombre de sapeurs-pompiers déclarant avoir été victimes d'une agression au cours d'une intervention a augementé de 23 %, d'après l'Observatoire de la délinquance et des réponses pénales

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles