Golf : "Plus on débute jeune, mieux on maîtrise la technique"

Jean-Lou Charon, président de la Fédération Française de Golf.[Alexis Orloff]

Jean-Lou Charon est le président de la Fédération Française de Golf. Il revient sur ce sport qu'il a découvert sur le tard et qu'il souhaite le plus accessible possible.

 

Le golf a souvent l’image d’un "sport de vieux"…

Il y a effectivement des gens âgés qui commencent souvent une fois retraités, puisque c’est un sport qu’on peut pratiquer jusque très tard. Mais plus on débute jeune, mieux on maîtrise la technique. Moi-même, qui ai commencé à jouer à 40 ans, j’ai regretté de ne pas l’avoir fait avant. Pour attirer les jeunes, nous mettons en place des écoles dans les clubs, des opérations portes ouvertes et, dans certaines régions, des initiations pour les scolaires.

Le golf est-il assez accessible ?

Chacun peut pousser la porte d’un club-house et y sera bien reçu. Le golf a longtemps été un sport avec de l’entre-soi, c’est vrai, mais cela a évolué. Quant au prix, il y a de tout. Dans les «pitch and putt», petits parcours en zone urbaine, le tarif est de 15 euros environ, bien plus abordable que l’équitation ou le ski. Nous lançons aussi, cette année, un pass Go Sport-golf : 4 heures de leçons avec le prêt du matériel pour 59 euros. Nous faisons des efforts pour faire varier les prix.

L’année prochaine, le golf sera de retour aux Jeux olympiques…

Nous sommes ravis de ce retour. Il était temps que la discipline redevienne sport olympique, depuis 1904 ! Cela montre que le golf, premier sport individuel au monde, attire. Les médias et les élus s’y intéressent davantage. Aux JO, chacun pourra se rendre compte que cette discipline peut être pourvoyeuse de médailles pour notre pays. Aussi, les jeunes pourront s’identifier à de nouveaux champions et ainsi avoir envie de jouer à leur tour.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles