Les écrans brisés des smartphones pourraient bientôt se réparer tout seul

Les écrans des Smartphones se répareront bientôt seuls.[Michael Gil/Flickr]

Des chimistes de l'Université de Bristol au Royaume-Uni ont mis au point une formule permettant à un matériau de se réparer tout seul. Une technologie préalablement créée pour l'aéronautique mais qui devrait s'appliquer à d'autres secteurs de la vie quotidienne.

 

Écrans de smartphone brisés, verres cassés, vernis écaillés : tous ces accidents du quotidien pourraient bientôt être de l'histoire ancienne. En effet, des chimistes de l'Université de Bristol (Royaume-Uni) ont mis au point un alliage  en mélangeant différents carbones. La particularité de ce matériau est qu'il se reconstitue en cas de casse.

Techniquement, après un choc, ce matériau révolutionnaire se décompose en millions de sphères microscopiques, qui deviennent liquides et viennent combler les vides, pour ensuite se solidifier et recréer la forme d'origine.

 

La coagulation du sang comme modèle

Comme l'a rapporté à Science post,  Duncan Wass, un des chercheurs, cette technologie reprend le principe du sang qui coagule : "Bien que nous ne soyons pas capables de supporter tous les dommages possibles, lorsque nous sommes blessés, nous saignons, le sang coagule, une croûte se forme et nous guérissons. Nous avons juste appliqué ces réactions à un matériau synthétique.

Cet alliage serait dans un premier temps utilisé dans l'industrie aéronautique, et pourrait notamment composer les ailes de certains avions. D'autres secteurs s'intéresseraient à ce "matériau intelligent", notamment dans le domaine de la téléphonie ou des cosmétiques. Il permettrait ainsi aux écrans de smartphones ou aux vernis à ongles de se réparer.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles