Les 5 expos en plein air à voir cet été à Paris

L’exposition Genesis constitue un hommage à la fragilité d’une planète. [©Stéphane Lanoux]

Allez en musée tout en profitant du beau temps, c'est possible. Voici quelques expositions à découvrir à ciel ouvert cet été à Paris pour profiter d'une belle balade ensoleillée tout en se cultivant.

Will Ryman au parc de la villette

C’est une première en France. Le sculpteur new-yorkais Will Ryman investit la place de la fontaine aux lions et les pelouses du Parc de la Villette avec ses œuvres monumentales. A l’occasion des 35 ans du parc, la Villette a invité le plasticien à créer trois œuvres, pensées spécialement pour l’évènement, dont l’installation Pac-Lab, une sculpture labyrinthique multicolore dans laquelle les visiteurs peuvent déambuler.

Will Ryman, jusqu’au 16 septembre, Parc de la Villette (19e).

Les Extatiques à la défense

Pour célébrer ses 60 ans, Paris La Défense, propose au public un voyage artistique inédit : Les Extatiques. Directeur artistique de l’exposition, Fabrice Bousteau a imaginé un parcours insolite né de la rencontre et de l’échange entre le territoire et les artistes. Entre jeux d’échelles, renversements, perspectives détournées et jeux de lumières, cette exposition est un véritable voyage poétique, dessiné par neuf artistes, pour (re)découvrir le quartier sous un nouvel angle.

Les Extatiques, jusqu’au 21 octobre, Esplanade de La Défense, Puteaux (92).

Les clichés de Sebastião Salgado à la Fondation Goodplanet

Une escapade en terre inconnue. Installée à La Fondation GoodPlanet, l’exposition Genesis du photographe Sebastião Salgado, met à l’honneur les paysages, les animaux et les peuples qui ont su échapper au monde contemporain. Ces régions vastes et lointaines où la nature règne encore. Au total, soixante photographies grand format sont présentées en extérieur et rendent compte de la splendeur des régions polaires, des forêts tropicales, des savanes, des déserts torrides, ou encore des glaciers et des îles solitaires.

08-2-340-46-e1528903466787.jpg

©Fondation Goodplanet-Sebastião Salgado

Genesis, jusqu’au 16 décembre, Fondation Goodplanet, Carrefour de Longchamp (16e).

le Jardin Tino Rossi

Situé au bord de Seine, le jardin Tino Rossi s’étend sur une surface de plus de 31 000 m2. On y vient pour se promener de l’Institut du monde arabe au Jardin des plantes, mais aussi pour découvrir une trentaine de sculptures contemporaines permanentes, réalisées par des grands artistes. Parmi eux, Brancusi, César, Ipoustéguy, Rougemont, Zadkine, ou encore Schöffer.

Le jardin Tino Rossi, 8 quai Saint-Bernard (5e).

Allegoria de Philippe Pasqua a chamarande

Le Domaine départemental de Chamarande, avec son château du XVIIe siècle, son orangerie du XVIIIe siècle, et son vaste parc à l’anglaise, accueille la première grande rétrospective française consacrée au peintre Philippe Pasqua. De l’épuisement de la terre, à la disparition des espèces, en passant par la grandeur de l’univers, l’exposition Allegoria présente des sculptures monumentales ainsi qu’un ensemble de tableaux, dessins, et collages de l'artiste couvrant ses trente années de carrière.

Allegoria, Philippe Pasqua, jusqu’au 30 décembre, 8, rue du Commandant Maurice Arnoux, Chamarande (91).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles