Le guide Le Fooding dévoile son palmarès 2019

Agée de 28 ans, la chef Amélie Darvas collectionne les récompenses[Aponem]

Le guide branché Le Fooding a présenté son palmarès 2019. Cette année, c’est une jeune génération de chefs, «locavore et multiculturelle» et majoritairement féminine qui a été distinguée.

La chef Amélie Darvas et son acolyte Gaby Benicio qui officient à Äponem à Vailhan dans l’Hérault raflent ainsi le titre de meilleure table de province 2019. Ce duo avait déjà ému le tout Paris lors de son passage au Haï Kaï près du canal Saint Martin.

okbisaponem_3.jpg

[©Aponem]

Récemment, la jeune Amélie Darvas (28 ans) a reçu le titre de « Grand de demain » par le guide Gault&Millau. En plus d’un bel avenir, les commentateurs lui prédisent une étoile au guide Michelin pour l’an prochain.

Son restaurant niché dans un presbytère du XVIIe siècle qui surplombe le lac des Olivettes profite d’un superbe cadre. Côté assiette, Alexandre Cammas, cofondateur du Fooding, a salué « des filles qui réinventent complètement le terroir » en citant notamment le thon dans une huile de pépins de raisin à la lavande ou la seiche crue citronnée et des linguine dans une crème au chorizo ibérique.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

@ameliedarvas #inaction #aponem #vailhan #gastronomy côté de bœuf de l'Aubrac de chez Fébéo

Une publication partagée par HAÏ KAÏ (@aponem_aubergedupresbythere) le

A Paris, terrain de chasse privilégié du Fooding, ce sont les chefs Franco-Américain Robert Compagnon et la Taïwanaise Jessica Yang du restaurant Le Rigmarole qui ont été distingués du titre de meilleure table. Un restaurant «qui a tout compris à l'époque, à la fois locavore et multiculturel», selon le patron du Fooding.

Robert Compagnon a grandi aux Etats-Unis et à Londres et est passé par le Japon. Californienne d'origine taïwanaise, Jessica Yang a fait des études de pâtisserie en France et travaillé dans des étoilés américains et français.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Datterino #skeweringaround #rigmatoes

Une publication partagée par Le Rigmarole (@lerigmarole) le

Un autre duo féminin a été distinguée par le guide : Tatiana et Katia Levha. Ces deux soeurs franco-philippines sont aux commandes de trois tables dans la capitale: Café Panache (9e), Double Dragon (11e) et Servan (11e)

Palmarès complet :

Meilleure table : Le Rigmarole (Paris) et Äponem (Vailhan)

Meilleurs sophistroquets : Maison Drouot (Maussane-les-Alpilles), La Mercerie (Marseille), Sauvage (Paris), Pure & V (Nice)

Fooding d'amour : Le Cadoret (Paris), Café des Alpes (Châtillon-en-Diois), Le Garde-Champêtre (Gyé-sur-Seine)

Meilleur bar à délices : Déviant (Paris)

Meilleur café du coin : Café du coin (Paris)

Meilleure bistrattoria : Racines (Paris)

Fooding d'honneur : Tatiana et Katia Levha (Le Servan, Double Dragon, Panache, à Paris)

Meilleure maison de campagne : D'Une île (Rémalard)

Meilleur bar d'auteur : Cravan (Paris)

okguide_fooding_2019_couv.jpg

Toutes ces adresses et bien d’autres sont listées et commentées dans la nouvelle édition du guide Fooding. Au total, 800 tables de genre sont repertoriées. L’édition classique du guide est vendu 9,90 € en kiosque tandis que l’édition premium, disponible en librairie, est vendu 12,90€.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles