"Soumission" : la possibilité d’une bile

Michel Houellebecq sort un nouveau roman sulfureux, "Soumission". Michel Houellebecq sort un nouveau roman sulfureux, "Soumission".[© Ph. Matsas / Flammarion]

Un parfum de scandale... comme bien souvent avec Michel Houellebecq. L’auteur de "La Carte et le Territoire", Prix Goncourt en 2010, revient sur le devant de la scène littéraire en cette rentrée d'hiver avec une fiction politique et sociale qui n’est pas sans rappeler le caractère anticipatoire de "La Possibilité d’une île". Et qui affole la médiasphère depuis l’annonce de sa sortie et de son pitch... 

 

En 2022, alors que le deuxième mandat  de François Hollande touche à sa fin, le deuxième tour de l’élection présidentielle oppose Marine Le Pen et le Front National à Mohammed Ben Abbes, candidat du parti islamiste la Fraternité musulmane. Bénéficiant d’une alliance PS-UMP-UDI, ce dernier accède finalement à l’Elysée.

Vivant de plein fouet ces changements radicaux, François, un professeur de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et spécialiste de Joris-Karl Huysmans, tente de comprendre ce qui a conduit la France à se soumettre de la sorte. 

 

Provocateur et sulfureux

La provocation est souvent de mise chez Houellebecq. On se souvient que lors de la promotion de "Plateforme" en 2001, l’écrivain avait confié : "la religion la plus con, c’est quand même l’islam".

Avec son sujet choc - l’accession d’un parti islamiste au pouvoir en France et ses réformes, notamment la disparition des femmes de l’espace public - "Soumission" est-il islamophobe, visionnaire ou simplement spectaculaire?

En tout cas, le lecteur déambulera en terrain connu. Le narrateur est un quadra solitaire et désabusé, englué dans une misère affective et sexuelle à laquelle il pallie en s’offrant les services d’escort-girls.

Et l’auteur des "Particules élémentaires" réussit de nouveau à dépeindre avec une mélancolie et une froide lucidité les maux des sociétés occidentales.

 

"Soumission", de Michel Houellebecq, éd. Flammarion, 21 E.

 

c_flammarion_couv_compr.jpg

© Flammarion

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles