Qu’est-ce que l’électrostimulation ?

[DR]

Technique de préparation spor­tive utilisée par les athlètes ou les kinésithérapeutes depuis plus de cinquante ans, l’électrostimulation musculaire (EMS) s’est démocratisée grâce à des appareils grand public.

 

Rééducation des tissus atrophiés, récupération après un effort très intense… Elle a un effet tonifiant, augmente la résistance musculaire, favorise la relaxation et l’élimination des toxines.

En pratique, cela consiste à envoyer des impulsions électriques aux muscles, grâce à deux ou plusieurs électrodes, afin de les contracter et d’en augmenter les performances.

Les fibres musculaires sont de deux types : les lentes et les rapides. Stimuler les premières contribue à améliorer l’endurance, tandis qu’agir sur les secondes permet d’augmenter la vitesse.

Pour obtenir plus de force, une action simultanée sur les deux est nécessaire. Pour traiter les sciatiques, les lombalgies et autres problèmes de cervicales, c’est la neurostimulation électrique transcutanée (TENS) qui est pratiquée, notamment dans le milieu médical.

Les stimuli agissent alors sur les fibres nerveuses. Deux méthodes possibles : la première consiste à agir sur les nerfs afin de bloquer instantanément la transmission des signaux de douleur vers le cerveau. La seconde active la libération d’endorphines, l’hormone du bien-être, qui permet un soulagement durable.

 

À suivre aussi

Dossier spécial running Les 5 courses à ne pas manquer cette saison
Color run The Color Run : les inscriptions sont ouvertes
marathon Marathon : 5 règles pour finir la course

Ailleurs sur le web

Derniers articles