Espionnage : un centre d'écoutes chinois dans le Val-de-Marne ?

L'annexe de l'ambassade chinoise au 148 de la rue du Lieutenant-Petit-Leroy à Chevilly-Larue. Cet endroit abriterait un centre secret d'écoutes satellitaires. [Capture d'écran Google Map. ]

Située dans une petite rue de Chevilly-Larue (Val-de-Marne), un centre secret chinois d’écoutes satellitaires aurait été découvert par les journalistes de L'Obs. Cette présence ne semble pas déranger les autorités françaises.

 

Cette annexe appartient à l’ambassade de Chine depuis plus de quarante ans. Appartements, terrains de tennis, bureaux administratifs… elle abrite aussi trois antennes satellites imposantes, qui serviraient à surveiller des communications.

Selon une source contactée par l’Obs, ce centre relèverait  de l'APL3, l’équivalent chinois de la NSA américaine, rattaché à l’état-major de l’Armée populaire de Libération chinoise. Une des trois antennes serait "orientée vers la corne de l’Afrique probablement pour écouter un satellite qui arrose à la fois l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient", selon le journaliste Vincent Jauvert, à l’origine de ces révélations (qui raconte ici le making-of de son reportage).

 

Injoignables

Ces activités présumées ne semblent déranger personne. Interrogé, l’adjoint au maire de la ville de Chevilly-Larue a confié "Ce qu’ils font là-bas ? Je n'en sais rien". Un riverain s’est même dit accoutumé à cette présence : "Ce sont des voisins mystérieux mais depuis le temps, nous avons pris l’habitude." Le Quai d’Orsay, lui, a répondu de manière lapidaire "Pas de commentaire", aux questions à ce sujet. Selon L'Obs, les occupants de ce site seraient constamment injoignables

 

Les "grandes oreilles" de Pékin en France... par LeNouvelObservateur

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles