Russie : des diamants disparaissent d’un coffre-fort inviolable

Les bolchéviques avaient conçu le Gokhran, un coffre-fort réputé inviolable, pour y stocker les bijoux du tsar. [Photo d'illustration / AFP/Archives]

Le quotidien économique russe Kommersant s'est fait l’écho jeudi d’un faits-divers aussi cocasse que mystérieux. Des diamants bruts entreposés dans un coffre-fort réputé inviolable se sont volatilisés avant d'avoir pu être récupérés.

 

Les bolchéviques l’avaient conçu pour y stocker les bijoux du tsar. Un argument qui a sans-doute donné confiance à Severalmaz, une entreprise minière russe,  pour choisir le Gokhran, un coffre-fort réputé inviolable et célèbre en Russie, afin d’y  entreposer pour 150 000 carats de diamants bruts.

 

Les diamants retrouvés

Les détails de l'affaire ne sont pas connus mais, citant des sources proches de l’enquête, le journal indique que le même poids en diamants a pu être récupéré bien que les plus grosses pierres aient été remplacées par les malfaiteurs par des plus petites.

 

Assurés pour 500.000 dollars

L’enquête a également révélé que les diamants avaient été assurés pour 500.000 dollars ce qui signifie que leur valeur réelle sur le marché se monte à plusieurs millions de dollars, comme l’a indiqué Sergei Goryainov, un analyste spécialiste du marché du diamant, à la chaine américaine d’info NBC News.

Malgré sa réputation d’inviolabilité, ce n’est pas la première fois que le Grokran est la cible de malfaiteurs. Les premiers voleurs de l’histoire l’ont attaqué en 1921, soit un an seulement après sa conception et moururent exécutés. En 2001, quatre employés du site ont été reconnus coupables d'y avoir volé des objets de valeur  pour un montant de 187 millions de dollars.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles