Séisme au Népal : 4 milliards de dons pas utilisés

Le séisme a bouleversé tout le pays, faisant plus de 5.000 morts. [Prakash Mathema / AFP]

Plus de cinq mois après le terrible tremblement de terre, le Népal n'a toujours pas reçu les 4,1 milliards de promesses de dons. 

 

Le 25 avril dernier, un tremblement de terre dévastateur touchait le Népal, faisant plus de 5 000 morts. La catastrophe avait été suivie d'un élan de solidarité de la part de la communauté internationale. Pourtant, cinq mois après, la reconstruction du pays n'a toujours pas commencé. La raison : le gouvernement n'a pas encore mis en place les mécanismes nécessaires afin d'obtenir les 4,1 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) de promesses de dons.

 

 

Ce mercredi, le responsable de l'Autorité nationale de reconstruction, Govind Raj Pokharel, a estimé que le début des opérations de reconstruction aurait lieu au mois d'octobre au plus tôt. "La réponse du gouvernement est lente, je l'admets", a-t-il déclaré. Selon lui, ce délai s'explique par le fait que les projets de reconstruction et la répartition de l'aide n'ont toujours pas été validés par le gouvernement.

 

Pourtant, sur place, la situation est préoccupante. Selon les Nations Unies, 10% de la population, soit environ 3 millions de personnes, sont toujours en attente d'aide. Isolés dans des régions difficiles d'accès, ils ont besoin d'abris, de nourriture et de soins médicaux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles