Les cas d'enfants sorciers se multiplient au Royaume-Uni

En Grande-Bretagne, les enfants accusés de sorcellerie sont mis à la porte ou battus[Malcolm Lidbury]

De plus en plus d’enfants britanniques seraient accusés de sorcellerie et seraient victimes d'abus en conséquence, révèle une enquête de BBC News.

 

Ciblées en règle générale par leurs parents, les jeunes victimes, accusées de causer des malheurs au sein de leur famille, sont la plupart du temps frappées et blessées. Parfois, elles sont même tuées.

En 2012, seule une petite dizaine de cas avait été signalée, un chiffre multiplié par six en 2015, rien qu’à Londres. Une augmentation préoccupante, d’autant qu’un grand nombre de cas ne serait pas référencé par la police. A Scotland Yard, une unité spéciale, le Project Violet, s’occupe spécifiquement de ce genre d’affaires. Elle est en charge des cas qui concernent les violences liées à des croyances ou à la foi.

Terry Shape, qui fait partie de cette équipe, explique ainsi que si ces accusations de sorcellerie peuvent paraître loufoques, elles doivent être traitées avec le plus grand sérieux. Il évoque un cas où un enfant avait été frappé au visage par sa mère parce qu’elle croyait qu’il était «possédé par des esprits maléfiques». Celle-ci avait ensuite tenté de l’étouffer.

 

L'exorcisme a un prix

Et si les croyances et les problèmes familiaux peuvent expliquer ces violences, le motif peut également se révéler financier estime Debbie Ariyo, fondatrice de l’organisation «Africans Unite Against Child Abuse». Elle explique. «Le pasteur affirme qu’il y a un sorcier(e) aujourd’hui dans l’eglise ; il regarde autour et désigne un enfant. C’est quelque chose qui se présente comme de l’humiliation publique pour la famille. L’étape suivante est l’exorcisme, ce qui n’est pas gratuit.»

Toujours est-il que la société nationale pour la prévention de la cruauté faite aux enfants (NSPCC), ONG anglaise, s’inquiète de cette hausse. Elle demande aux autorités de se montrer apte à distinguer les signes avant-coureurs de ce genre d'affaires avant qu’une tragédie n’arrive.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles