Crash en Egypte : l'analyse des boîtes noires a commencé 

Une photo diffusée par le ministère russe des Situations d'urgence montre les débris du vol A321 dans une région montagneuse du Sinai le 1er novembre 2015 [MAXIM GRIGORYEV / RUSSIA'S EMERGENCY MINISTRY/AFP] Une photo diffusée par le ministère russe des Situations d'urgence montre les débris du vol A321 qui s'est écrasé dans le Sinai le 1er novembre 2015. [MAXIM GRIGORYEV / RUSSIA'S EMERGENCY MINISTRY/AFP]

L'analyse des boîtes noires a commencé mardi pour tenter d'élucider les causes du crash de l'Airbus de la compagnie russe Metrojet, qui a coûté la vie à 162 personnes.

L'exploitation des enregistreurs de vol - l'un enregistrant les conversations à bord, l'autre les paramètres de vol - "a commencé" à la mi-journée, un haut responsable du ministère égyptien de l'Aviation civile, sous couvert de l'anonymat.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles