Une vidéo de Daesh fait craindre une attaque terroriste nucléaire

La mise en évidence de ces images vient conforter les déclarations d’un journaliste allemand ayant partagé le quotidien de Daesh pendant 10 jours.[Marwan Ibrahim / AFP/Archives]

La récente découverte d’une vidéo où était espionné un haut responsable de l’industrie nucléaire belge par des individus liés aux attentats de Paris, laisse planer l’hypothèse selon laquelle les jihadistes projetaient de commettre un acte de terrorisme nucléaire, dont la nature reste à déterminer.

Les images découvertes par la police belge dans le cadre des perquisitions effectuées après les attaques parisiennes du 13 novembre, sont sans équivoque. Pendant une dizaine d’heures, elles montrent notamment la porte d’entrée du domicile du directeur du programme de recherche et de développement nucléaire belge. "Nous sommes conscients que les nouvelles relatives aux terroristes qui ont espionné un haut représentant du secteur nucléaire constituent une nouvelle importante", a fait savoir dans un communiqué l'Agence fédérale de contrôle nucléaire.

A lire aussi : Daesh préparerait une attaque nucléaire pour tuer des centaines de millions de personnes

La vidéo a été captée «au moyen d'une caméra cachée dans un bosquet sous de la paille et que celle-ci a été récupérée sur place par deux suspects, repartis à bord d'un véhicule tous feux éteints», explique le journal la Dernière Heure. Pour le moment, il demeure impossible aux enquêteurs de dater avec précision ces images.

Daesh aurait déja envisagé une attaque nucléaire

La mise en évidence de cette séquence d'espionnage vient en partie conforter les déclarations d’un journaliste allemand ayant partagé le quotidien de Daesh pendant 10 jours et auteur d’un livre sur le sujet. Jürgen Todenhöfer avait précisément écrit dans son ouvrage intitulé « Inside IS – 10 jours avec Daesh » que le groupe terroriste prévoyait « un holocauste nucléaire » contre toutes puissances s’opposant à sa volonté d’établir un califat islamique dans le monde entier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles