Tchétchénie: la Russie enquête sur la purge des homosexuels

Le régime tchétchène est soupçonné de mener une purge homophobe massive. [OZAN KOZE/ AFP]

Le Kremlin a informé le Conseil de l'Europe qu'il dépêcherait une mission d'enquête en Tchétchénie. Elle sera chargée de trouver des preuves de la «purge homophobe» dont est accusé le Régime.

La déléguée pour les droits de l'Homme auprès du Kremlin, Tatiana Moskalkova, a annoncé l'envoi d'une mission d'enquête en Tchétchénie au Conseil de l'Europe. C'est ce qu'a indiqué son porte-parole, Daniel Höltgen. 

«Nous comprenons que la déléguée pour les droits de l'Homme pourrait également se rendre en Tchétchénie, ce qui serait une autre développement positif», a-t-il ajouté. 

Purge anti-gays

Une enquête du journal russe Novaïa Gazeta avait révélé, fin mars, la répression violente organisée par la police tchétchène à l'encontre des homosexuels. Tortures, emprisonnements, meurtres, ces informations ont, depuis, alarmé la communauté internationale.

C'est sous l'effet de cette pression que Vladimir Poutine s'est engagé, début mai, à soutenir l'enquête sur la purge antigay dont est soupçonné de mener son allié, Ramzan Kadyrov

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles