Un poulet gonflable géant a les yeux rivés sur la Maison Blanche

Poulet gonflable géant Le poulet aux cheveux d'ange mesure 3 mètres de haut[MANDEL NGAN / AFP]

Un spectateur inhabituel s’est posté devant la Maison Blanche, mercredi, et ne la perd pas des yeux.

Il s’agit d’un poulet gonflable géant, coiffé de cheveux d’or. Une caricature de Donald Trump, lequel est de passage à Washington pour dix-sept jours de vacances pendant lesquels il a prévu de jouer au golf.

Un poulet élevé en Chine

Face à cette statue gonflable de trois mètres de haut défiant la Maison Blanche, les internautes s’en sont donnés à cœur joie, multipliant les messages sur le hashtag #TrumpChicken. Le poulet - ou plutôt, un petit malin usurpant son identité - s'est même mis à tweeter sous le pseudonyme de @TaxMarchChicken.

Ce poulet n’a rien d’unique, puisque des manifestants de tout le pays en ont commandé des exemplaires en ligne. Sur eBay par exemple, l’une de ces volailles s’est vendue pour la modique somme de 500 dollars (425 euros), en provenance de Chine, le lieu de naissance de ces drôles des gallinacés.

«On va avoir besoin d'un émoji "Poulet Trump" @Apple»

«Pas de poulet. Pas de poulet ! C'est toi le poulet !»

«Trump va-t-il déclarer la guerre aux poulets ? Construire un mur pour les empêcher de rentrer ? Se déchaîner comme on ne l'a jamasis vu faire sur les poulets ?»

Symbole de l'anti-Trumpisme

L’animal, dont ce n’est pas la première apparition publique, est d’ores et déjà un symbole de l’anti-Trumpisme. En avril dernier, les organisateurs de la Marche de la Journée de l’impôt avaient utilisé le même visuel pour demander au président américain de publier ses déclarations de revenus.

De Washington à San Francisco en passant par Chicago, les manifestants avaient ainsi reçu le soutien de la volaille pour dire à Donald Trump tout le mal qu’ils pensaient de sa décision de rompre avec la tradition des présidents américains sur ce sujet de déclaration transparente. Un sujet toujours d’actualité, puisque la Maison Blanche n’a jamais accédé à cette requête, et qui risque de resurgir dans l’actualité prochainement, puisque Trump et le Congrès devraient avancer sur le projet de réforme fiscale cet automne. 

via GIPHY

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles