L'Australie compte deux fois plus de kangourous que d'habitants

Face à la prolifération du marsupial, les experts prônent l'abattage.[CC / Broesis / Pixabay]

De l’étranger, le kangourou semble être un adorable animal. Mais pour l’Australie, il constitue un véritable fléau tant son nombre explose.

En 2007, la population de kangourous dans le pays s’élevait à seulement 7 millions. En 2016, elle atteignait près de 45 millions. L’Australie comptabilise ainsi deux fois plus de kangourous que d’habitants.

Et ce n’est pas sans provoquer quelques difficultés. Car les kangourous endommagent les clôtures, les voitures et les cultures et mangent la nourriture destinée au bétail. Dans certaines zones, l’animal se montre même menaçant pour les humains. La problématique est telle que le marsupial est désormais considéré comme nuisible dans tout le pays.

Selon les experts, la prolifération du nombre de kangourous est due en partie aux fortes pluies que connait l’Australie ces dernières années, puisqu’elles entraînent une augmentation de la nourriture disponible. Aussi, une période de sécheresse pourrait mettre un coup d’arrêt à la population de kangourous.

L'abattage prôné

Mais selon le professeur de l’université d’Adelaïde, David Paton, il faut aller encore plus loin. «Si nous n’abattons pas les kangourous ou ne réduisons pas leur nombre d’une manière ou d’une autre, nous perdrons beaucoup en biodiversité», souligne-t-il ainsi, encourageant la population à consommer davantage de viande de kangourou. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles