L'épopée physique d'un père pour son fils handicapé

En 1992, le duo a traversé les États-Unis en 45 jours. En 1992, le duo a traversé les États-Unis en 45 jours. [Capture d écran Kapaw]

Au début de leur aventure, en 1977, ils ne pouvaient imaginer le chemin qu’ils allaient parcourir.

Ils sont désormais des stars outre-Atlantique.

Souffrant de paralysie cérébrale, le jeune Rick Hoyt, alors âgé de 15 ans, n’avait qu’une idée en tête : convaincre son père de participer à une course avec lui, pour montrer à un ami, récemment accidenté, que la vie continuait malgré tout.

Touché, son père, Dick, a relevé le défi, en le poussant dans son fauteuil. «Papa, quand on court, c’est comme si je n’étais pas handicapé», s’était réjoui l’adolescent. Avec son fils, Dick, ex-militaire à la retraite, a ainsi créé le «team Hoyt» et ils ont enchaîné les challenges.

En 1992, le duo a même traversé les Etats-Unis en 45 jours. En près de quarante ans, ils ont accompli plus d’un millier de courses, y compris des marathons et des Ironman. Et lorsqu’il ne peut pas le pousser, Dick porte Rick sur son dos ou le tracte dans un bateau.

Pour encourager les jeunes handicapés américains, ils ont lancé «The Hoyt Foundation», qui inspire de nouveaux duos de sportifs.

Et leur épopée a même inspiré un film en France, «De toutes nos forces», avec Jacques Gamblin et Alexandra Lamy. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles