Un poisson-lune mortel sème la panique dans une ville japonaise

Le foie du poisson-lune peut contenir un poison violent contre lequel il n'existe aucun antidote.[Cc spaztacular]

Les autorités de la ville japonaise de Gamagōri ont activé un système d’alerte afin d’avertir ses habitants de ne pas manger de poisson lune (fugu) après que les parties les plus toxiques de ce poisson ont été mises en vente par erreur dans un supermarché. 

«Manger du foie de fugu peut paralyser les nerfs-moteurs, et dans le cas le plus grave, causer un arrêt respiratoire menant à la mort», ont rappelé les autorités locales. 

De fait, le foie du poisson-lune peut contenir de la tétrodotoxine, un poison violent contre lequel il n'existe aucun antidote. Or, un supermarché de la ville de Gamagori a vendu cinq de ces poissons sans en avoir préalablement extrait le foie.

Trois d’entre eux ont déjà été localisés par les autorités, mais deux restent introuvables, selon les déclarations d’un responsable de la préfecture, Koji Takayanagi.  En attendant de les retouver, la préfecture appelle «les résidents à ne pas manger de fugu en utilisant le système d'alerte de la ville de Gamagori», qui diffuse le message par le biais de haut-parleurs, a-t-il précisé.

Chaque année au Japon, on recense plusieurs accidents mortels dus à l’ingestion de poisson-lune, selon le ministère de la Santé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles