Russie : les chiens et les chats errants abattus en vue du Mondial de foot

Pour les JO de Sotchi, les autorités avaient déjà procédé à de tels abattages. [CC / lenkafortelna / Pixabay]

Alors que se profile la Coupe du monde de football, les autorités russes ont lancé une campagne d’extermination en masse de chiens et chats errants.

Selon le Courrier International, plusieurs millions de roubles ont été alloués aux onze villes qui accueilleront des matchs du mondial pour qu’elles exterminent les animaux errants.

Animaux empoisonnés

Ces villes se seraient d’ailleurs déjà mises au travail, recrutant des «chasseurs» chargés de tuer et de faire disparaitre les cadavres des pauvres bêtes. Le journal évoque un mode opératoire terrible : touchés par des flèches empoisonnées, les chiens et chats errants agoniseraient avant de mourir par suffocation.

Face à de telles informations, la Fondation 30 Millions d’Amis interpelle par courrier le président Vladimir Poutine et l’ambassadeur de Russie en France, leur demandant de mettre un terme à un tel massacre. «La mise à mort de milliers d’animaux, dans des conditions les plus sordides n’est pas digne du pays organisateur  d’une compétition sportive et festive de renommée internationale», écrit ainsi Rena Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

L’organisation de défense des animaux rappelle par ailleurs que «seules la vaccination et la stérilisation permettront efficacement de gérer et de réguler les populations de chiens errants».

Pas sûr que les autorités russes entendent le message de 30 Millions d’Amis. Car ce n’est pas la première fois que le pays met en place des telles campagnes d’abattage. Déjà en 2014, pour les jeux olympiques d’hiver de Sotchi, des milliers d’animaux avaient été empoisonnés dans des conditions similaires. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles