Un robot qui cuit des steaks viré car jugé trop lent

Miso Robotics, à l’origine de ce robot, assure qu’il était capable de cuisiner jusqu’à 2.000 hamburgers par jour. [Capture d'écran YouTube / Rich DeMuro]

Flippy, le robot qui retourne les steaks de hamburgers, avait commencé à travailler cette semaine dans un restaurant californien. Jugé trop lent, ses patrons ont décidé de le mettre hors ligne.

Mais pas de panique, Flippy devrait revenir rapidement sur le marché du travail, avec un peu plus d’entraînement. En effet, les raisons de son échec s’expliquent par le trop grand nombre de commandes dans le restaurant CaliBurger à Pasadena (Californie), où le robot travaillait. 

Capable de cuisiner 2.000 hamburgers par jour

De plus, les commandes allaient trop vite pour la machine. Pourtant, Miso Robotics, à l’origine de ce robot, assure qu’il était capable de cuisiner jusqu’à 2.000 hamburgers par jour.

Les collègues du robot avaient reçu une formation pour l’aider à répondre à la demande du restaurant. Anthony Lomelino, responsable de la technologie chez CaliBurger, a déclaré à USA Today que le personnel de cuisine lui avait appris à guider ses bras mobiles, équipés de spatules, qui lui permettent de retourner les hamburgers.

Le robot était équipé de caméras classiques, 3D et thermiques pour surveiler la cuisson des steaks.

Flippy coûte plus de 45.000 euros

Les motivations qui ont poussé le chef du restaurant à recruter un robot pour sa cuisine sont les problèmes liés au recrutement du personnel. Il voulait tout simplement éviter de consacrer trop de temps aux entretiens, aux formations des nouveaux recrutés… pour finalement laisser partir la personne au bout de quelques mois seulement.

CaliBurger a l’objectif d’installer le robot, d’une valeur de 60.000 dollars (48.675 euros), dans cinquante autres restaurants aux États-Unis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles