Les Pays-Bas face à une invasion de perruches

Environ 15.000 perruches occuperaient les villes néerlandaises, contre environ 1.000 en France [AFP / ARCHIVES]

Les Pays-Bas font face à une invasion de perruches à collier. Excédant certains Néerlandais par les nuisances qu'elles causent, les oiseaux exotiques font vivement réagir. 

Comme le rapporte La Voix du nord, environ 15.000 perruches occuperaient les villes néerlandaises aujourd'hui, contre environ 1.000 en France. 

Cette concentration exceptionnelle entraîne de nombreux désagréments pour les habitants. Les perruches pillent les nids d'autres volatiles, elles abîment les arbres fruitiers mais aussi les rues avec leurs excréments. Sans parler des nuisances sonores. 

La ville d'Amsterdam a ainsi choisi de faire entrer en vigueur une interdiction de nourrir les oiseaux, au risque de s'exposer à une amende de 70 euros. La Voix du Nord explique cependant que certains défenseurs de l'espèce s'opposent à ces restrictions, tels que le biologiste Roelant Jonker.

«Les bouleaux ont bien été importés par les Romains. Aujourd’hui, ils sont une partie intégrante du paysage néerlandais. Dans une génération, il en sera de même pour les perruches à collier », prédit ce dernier.

En effet, ces volatiles sont originaires du Pakistan. Ils sont arrivés en Europe depuis plusieurs dizaines d'années. Mais les villes, en particulier, les ont attirés massivement, fortes des restes de nourriture dont elles regorgent. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles