55 fois le mot «p***» dans l'actuel top 20 Billboard de rap

La chanteuse hip-hop Cardi B est notamment épinglée dans ce rapport signé MRC Newsbusters.[JAMIE MCCARTHY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Une étude signée MRC Newsbusters révèle que l’actuel top 20 de rap du magazine américain Billboard met à l’honneur des chansons qui font passer les femmes pour des objets sexuels.

Selon ce rapport de MRC Newsbusters, dans huit des vingt chansons présentes dans ce classement du célèbre hebdomadaire américain, «les chanteurs ont utilisé le mot "p***" au total 55 fois, avec 15 cas flagrants de femmes traitées comme des objets sexuels».

L’étude cite ainsi de nombreux cas. Notamment la chanson «psycho», de Post Malone et Ty Dolla $ign, troisième de ce classement, ou encore «Walk it, take it», des rappeurs de Migos, douzième.

Cardi B critiquée

Ironiquement, dans cette liste de rappeurs misogynes, figure une femme. Ainsi, la chanson «Cartier Bardi», signée Cardi B, un temps dix-neuvième du classement, est citée. La jeune femme, partie prenante du mouvement #MeToo – elle avait notamment déploré le fait que son impact dans l’univers du hip-hop était trop limité auprès du magazine Cosmopolitan – y raconte ses relations sexuelles avec une femme sous l’emprise de drogues.

Une situation aberrante pour MRC Newsbusters qui estime que «si Cardi B veut être cohérente en tant qu’incarnation du mouvement #MeToo», elle ne peut pas écrire des chansons qui «incluent des incitations à abuser d’une femme en leur donnant des drogues afin qu’elles soient plus disposées».

L’institution américaine pose donc la question de savoir si elle ne devrait pas plutôt «être opposée à l’utilisation du terme "p***" dans ses chansons» ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles