Deux minarets du Taj Mahal détruits par une violente tempête

Le mausolée du Taj Mahal attire quelque 12.000 visiteurs chaque jour. [CC / Mike Freedman].

Ce mercredi 11 avril, une violente tempête a endommagé deux minarets de l'emblématique mausolée du Taj Mahal, situé dans la ville d'Agra, en Inde. 

Ces mauvaises conditions climatiques, faites de pluies diluviennes et, surtout, de vents soufflants à 130 km/h ont ainsi eu raison des deux éléments architecturaux hauts de 3,65 mètres, qui se sont effondrés au sol en mille morceaux. 

L'un des minarets détruits se trouvait à la porte royale, d'où les touristes aperçoivent souvent le monument pour la première fois. Le second était quant à lui situé à l'autre bout du mausolée, à la porte sud.

Environ 12.000 visiteurs chaque jour

Alors que le mausolée, construit au XVIIe siècle, attire environ 12.000 visiteurs par jour et constitue l'une des attractions touristiques les plus populaires au monde, les autorités ont indiqué que le travail de restauration des minarets brisés avait déjà commencé.

L'histoire officielle de l'Inde indique que c'est au dirigeant moghol Shah Jahan à qui l'on doit la construction du Taj Mahal. 

Un palais construit en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie en persan «la lumière du palais».  

La structure complexe du monument en dômes de marbre blanc et minarets incrustés de pierres semi-précieuses et de sculptures est d'ailleurs considérée comme le meilleur exemple de l'art moghol en Inde.

A noter enfin que si les minarets brisés n'ont blessé personne dans leur chute, la tempête n'en a pas moins été meurtrière ailleurs dans la région.

Rien que dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, elle a ainsi tué au moins 35 personnes et blessé 24 autres. Certaines cultures ont également été détruites à plus de 80 %.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles