Ice Cube interpelle Donald Trump et l'émir du Qatar

L'ancien rappeur a déposé plainte contre un groupe d'investisseurs qatari. [Sean M. Haffey / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

L’ancien rappeur Ice Cube s’est offert une pleine page dans le New York Times pour interpeller Donald Trump et l’émir du Qatar.

«Hey président Trump. Quand vous rencontrerez aujourd’hui le nouvel ami de Poutine, l’émir du Qatar, dites-lui s’il-vous-plait de ne pas menacer la Big3 et les athlètes américains», peut-on lire dans cette publicité, publiée mardi.

Ice Cube entendait ainsi alerter Donald Trump sur l’affaire qui l’oppose à un groupe d’investisseurs qataris.

L’ancien rappeur a lancé l’année dernière une nouvelle ligue de basket, la Big3, dans laquelle des équipes composées de trois joueurs s’affrontent dans un championnat. A l’époque du lancement, Ice Cube et son associé Jeff Kwatinez avaient fait appel à Sport Trinity, un groupe d’investisseurs qatari. Mais début avril, Ice Cube et Jeff Kwatinez ont déposé plainte contre les investisseurs, qu’ils accusent de ne pas avoir versé les fonds promis initialement. Ils les soupçonnent également de vouloir s’approprier la ligue.

Selon le Washington Post, les tensions sont telles que l’un des membres du groupe qatari, un ancien diplomate, aurait menacé Jeff Kwatinez et sa famille.

À suivre aussi

Faits divers Etats-Unis : un enfant de 5 ans apporte de la cocaïne à l’école
Une fusillade aux abords d'un supermarché Walmart à Duncan a fait trois morts, dont le tireur présumé.
Etats-Unis Fusillade dans un supermarché de l'Oklahoma : trois morts dont le tireur
Le candidat démocrate monte dans les sondages en Iowa
Etats-Unis Pete Buttigieg peut-il créer la surprise lors de l'élection présidentielle américaine ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles