Le Royaume-Uni veut interdire les pailles en plastique

8,5 milliards de pailles en plastique sont jetées chaque année au Royaume-Uni [CC / Pexels / Pixabay]

Le Royaume-Uni souhaite interdire, d'ici à la fin de l'année, les pailles en plastique à usage unique, cotons-tiges et autres touillettes.

Le gouvernement britannique a annoncé cette mesure dans le cadre de son plan de lutte contre les déchets plastiques dans le pays. 8,5 milliards de pailles en plastique seraient jetées chaque année dans le pays, selon une estimation donnée par le gouvernement.

Une consultation doit être lancée en amont par le secrétaire à l'environnement, Michael Gove, qui porte ce projet depuis février. «C'est une urgence mondiale, a insisté le ministre à la BBC, - c'est pourquoi nous choisissons d'agir, c'est aussi pourquoi nous travaillons avec d'autres pays du Commonwealth.»

En effet, la Première ministre, Theresa May, compte encourager les 53 chefs d'Etat du Commonwealth, réunis en sommet ce jeudi, à suivre l'exemple du Royaume-Uni, désignant les déchets plastiques comme «l'un des plus grands défis environnementaux auxquels le monde est confronté».

Le projet doit inclure certaines exceptions, notamment pour les pailles utilisées à des fins médicales, ainsi qu'un temps d'adaption pour les industries de fabrication de plastique qui souhaitent développer des alternatives non plastiques.

Le plan prévoit également de rendre payants les sacs dans tous les commerces d'Angleterre (seules les grandes surfaces sont pour l'instant concernées) et la mise en place d'un système de consigne pour les bouteilles en plastique.

Le pays a également interdit au début de l'année les microbilles de plastique, utilisées dans les produits de beauté. Une intiative similaire a été enclenchée en Ecosse, en février dernier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles