Toutes les deux secondes, une fillette est mariée de force dans le monde

L'Unicef vient de lancer une campagne choc contre le mariage forcé des enfants. [Capture d'écran Youtube / Unicef France]

Un chiffre qui fait froid dans le dos. L'Unicef, le fonds des Nations Unies dévolu à l'enfance, lance une campagne contre les mariages forcés dans le monde, pour rappeler qu'une fillette est mariée de force toutes les deux secondes dans le monde.

Si la situation perdure, près de 150 millions de jeunes filles seront mariées avant leur majorité, alerte l'Unicef.

Et de rappeler que ces mariages entravent les droits de l'enfant.

«Les jeunes filles, contraintes de quitter l'école, renoncent à leurs rêves pour se consacrer à leurs nouvelles responsabilités familiales», insiste l'Unicef.

Pour sensibiliser le plus grand nombre au mariage forcé, l'ONG a lancé le 13 juin dernier sa nouvelle campagne «Go girls!», avec le concours de son ambassadrice, l'actrice Laetitia Casta.

Le but? «Constituer une force engagée de femmes et d'hommes philanthropes décidés à mettre fin au mariage des enfants et favoriser l'émancipation des jeunes filles», explique l'Unicef.

près de 25 millions de mariage ont été évités en dix ans

L'organisation veut agir vite pour arriver à des résultats concrets le 11 octobre prochain, à l'occasion de la Journée internationale des filles.

Malgré ces chiffres lourds, l'Unicef se veut optimiste, rappelant que 25 millions mariages d'enfants ont été évités ces dix dernières années. En Inde notamment, le nombre d'unions forcées a été divisé par deux.

Mais, comment faire pour continuer à endiguer ce fléau ?

Il existe différents leviers, précise Catherine Goude, responsable de la philantropie à l'Unicef à Tv5Monde : « la loi, la sensibilisation des parents, des commauntés et des leaders religieux, mais aussi des jeunes filles elles-mêmes, via des centres de santé ou d'éducation sexuelle».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles